Bio de Bertho Janssen

Genius at work – please do not disturb
Rampe d'escalier en fer forgé

Mon grand-père était forgeron. Il avait décroché son diplôme à l’école des forgerons d’Anderlecht, ce qui était exceptionnel à l’époque, bien que dans nos contrées, chaque village avait son forgeron. Les forges étaient monnaie courante depuis le douzième siècle.

Je n’ai jamais connu mon grand-père, mais mes oncles m’ont beaucoup parlé de lui. La forge de mon grand-père a hélas été détruite et vendue.
Plus tard, j’ai recommencé moi-même, dans un petit garage, que j’ai agrandi au fur et à mesure. Dans un village voisin, j’ai vu comment un forgeron fabriquait des fers à cheval. L’odeur, l’enclume et le bruit durant son travail, toute cette ambiance me fascinait beaucoup.
Lorsque j’étais jeune, j’aimais visiter des bâtiments monumentaux à Bruxelles, à Paris ou à Vienne.
La superbe maîtrise de l’artisanat dans ces bâtisses historiques m’a beaucoup appris.
Les importantes foires artisanales en Belgique ou à l’étranger stimulent également ma fantaisie.
Même lorsque je prends un verre sur une terrasse ensoleillée avec ma femme, je tiens à l’oeil les formes et les dessins. Car les choses les plus farfelues peuvent m’inspirer. Le fait est là: le forgeage est ma passion.
J’ai déjà utilisé et jeté des tonnes de métal et de matrices afin de créer de nouvelles choses, avec les proportions parfaites. J’essaie toujours de créer de objets qui ne sont pas faciles à copier. Un grand chef n’aime pas non plus livrer ses secrets de cuisine.
Finalement, il faut tout apprendre par soi-même, et expérimenter avec de nouveaux matériaux, de nouvelles formes, de nouvelles combinaisons. L’échange d’idées avec des collègues de l’étranger est très enrichissant. Je leur en suis reconnaissant.

Le plus beau fer forgé se trouvait auparavant en France. Pensez aux château de Versailles, à Louis XV et Louis XVI. De nos jours, le fer forgé signifie beaucoup moins là-bas, il s’agit surtout de travail en série. L’artisanat a disparu à l’arrière-plan.
Nous essayons de rendre ses lettres de noblesse à cet artisanat. Nous avons déjà réalisé des créations pour l’Espagne, le Portugal, la Suède et le Congo. Les personnes sensibles à l’excellent caractère du fer forgé artisanal viennent de loin. Les plus belles missions sont les missions où les clients apportent leur propre idée ou leur propre ébauche. Il s’agit à chaque fois d’un nouveau défi, afin de réaliser aussi précisément que possible ces désirs. Car c’est de ça qu’il s’agit: repousser ses propres limites, à la recherche de la perfection.

Il y quelques années que je n’ai plus pris de vacances. Il y avait toujours des projets importants à terminer à temps. Mais mon travail est ma liberté. Le dimanche après-midi, je me promène dans les champs avec mes chiens. Prendre de l’air, m’oxygéner pour une nouvelle création…

Forgeron
Le fer est forgé
Le cheval est arrêté, attend patiemment
Une forme de bonheur.
(anonyme)

Battez le fer pendant qu’il est chaud!
Contactez-nous +32 12 45 47 84 - info@smeedwerkberthojanssen.be

Contacter Bertho Janssen